Massage

Pour commencer un massage il faut en connaitre les principales techniques, ces dernières étant l’effleurage, le pétrissage, la friction, le tapotement, et la vibration.
Les différentes techniques de massage
Chaque massage est différent car chaque être est unique dans sa capacité a apprécié l unicité de sa personne et retrouver ainsi son corps exprimer sa libération des souffrances.
Le massage thaï
Le massage thaï est un massage traditionnel de Thaïlande et n’est pas du tout un massage érotique comme ceux que l’on propose aux touristes à Bangkok. Appelé aussi « nuad bo’ rarn » le massage thaïlandais est une technique qui se pratique sur un matelas posé à même le sol et sur des vêtements amples et consiste à faire des pressions sur différentes parties du corps, de faire des étirements et des mobilisations.
Le massage ayurvédique :
Le massage ayurvédique provient de la médecine traditionnelle et ancestrale indienne « Ayurvéda ». C’est une technique de massage qui se pratique de préférence au sol avec une application d’huile chaude sur le corps nu. Il consiste à masser chaque partie du corps en profondeur, des pieds à la tête, afin de faciliter la circulation des énergies.
Le massage suédois :
Créé par un pédagogue suédois, Peter Henrik Ling, vers la fin du 18e siècle, le massage suédois tient pour origine l’Asie. Le massage suédois est constitué de plusieurs techniques à appliquer sur les muscles et les articulations : l’effleurage, le pétrissage, les frictions, le tapotement et la vibration. Il se pratique à l’aide de gestes énergétiques et des pressions accentuées et profondes au niveau des muscles.
Le massage californien :
Le massage californien, quant à lui, a été créé dans les années 70 par un groupe de psychothérapeutes en Californie. C’est avant tout un massage de détente qui se pratique sur une personne allongée sur un matelas ou un tapis au sol, idéalement nue ou presque. La technique du massage californien consiste à faire de longs mouvements très doux, fluides et enveloppants. Le massage californien est effectué avec de l’huile de massage aux huiles essentielles qui donne en plus des effets tonifiants ou apaisants selon les choix.
Le massage coréen :
Originaire de Corée, le massage coréen consiste en une relaxation visant particulièrement à ressentir la tension et à détendre le corps et l’esprit et à développer une sensation de lâcher prise progressif. Le massage coréen aide à dénouer les tensions grâce à des mobilisations passives des articulations, des étirements doux de la musculature ainsi que des vibrations.
Le massage hawaïen :
Venant de l’île de Hawaï dans le pacifique, le massage hawaïen consiste à revitaliser et énergiser le corps. Exercée à l’aide de mouvements longitudinaux et d’exercices d’étirements délicats, cette technique de massage procure une sensation de détente profonde. Le massage hawaïen se fait directement sur la peau avec beaucoup d’huile de massage.
Le massage shiatsu :
Le massage shiatsu vient d’une technique japonaise où « Shi » signifie doigt et « Astu » la pression. Il consiste à soigner les endroits douloureux du corps en exerçant de simples pressions et frictions par le pouce, les doigts ou la paume. Par ces vibrations, percussions, étirements ou pressions glissées sur certaines zones sensibles du corps, le massage shiatsu contribue à débloquer l’énergie, stimuler les propres ressources de récupération, éliminer les facteurs générateurs de tension et de fatigue, favoriser le bien-être et à accroître la souplesse.
Mais avant de faire un bon massage il y a quelques règles a respecter
1ère Règle
Le masseur et le massé doivent prendre contact, l’un et l’autre.
C’est une règle qui s’applique a tous les massages.
Avant de commencer le massage cinq minutes de relaxation et d échange
Durant se moment, le masse pourra parler au masseur d éventuel problème ou tension afin d aider a la préparation au lâcher prise.
Le massage est un langage du corps, c’est la transmission d’ énergie entre deux personnes.
2ème Règle
L’huile de massage sera au moins tiède ou chaude, elle ne sera jamais être froide, cela risque de donner une sensation désagréable pour le massé. Si vous désirez des huiles essentielles, il faudra préciser avant l état global afin de choisir les  quelques gouttes d’huile concentrée dans l’huile neutre. Si une douleur spécifique au corps est a soignée une préparation spéciale sera faite pour l endroit a soulager.
3ème Règle
Beaucoup de choses se communiquent dans un massage. Si vous êtes stressé, nerveux, inquiet, anxieux, etc., la personne qui masse le ressent. Si vous n’êtes pas clair dans votre esprit, elle le sent aussi.
Sachez apprécier chaque instant et vider votre esprit et laisser abandonner ses penser en expirant …
4ème Règle
Un massage doit se faire dans le calme. Veillez à ne pas être dérangé pendant toute la durée du massage. Pour ce faire, débranchez votre téléphone, soyez sûrs de ne pas attendre de visite, etc.
Un massage ne se fait pas à la va-vite entre deux rendez-vous ou entre le repas du soir et le film à la télévision, prévoyez vous un moment pour vous.
5ème Règle
Veillez à l’environnement : pièce suffisamment chauffée, lumière tamisée, Si la pièce est trop froide, il peut être utile de prévoir un chauffage d’appoint.
6ème Règle
Il est bon que la personne massée boive de l’eau après un massage, et même avant si elle le désire. Beaucoup de massages relaxant à l’huile utilisent des techniques qui agissent sur la circulation lymphatique (drainage), ce qui stimule l’élimination des toxines.
Penser a bien respirer durant le massage afin de favoriser la circulation d énergie et la libération des tensions.
7ème Règle
Bien que le massage soit une communication par le toucher, la communication verbale ou non verbale reste importante. Pendant le massage proprement dit, il est préférable de garder le silence. Mais il est bon de parler avant de commencer, de laisser exprimer ce qu’elle attend ou craint du massage, ce qu’elle aime ou n’aime pas, etc.
 Aussi, elle doit se sentir libre de pouvoir exprimer son accord ou son désaccord par un geste, une mimique, un mot, et savoir qu’elle sera en toutes circonstances respectée tout au long du massage. Il ne faut pas perdre de vue qu’une personne massée est dans un état de grande vulnérabilité; il est important qu’elle se sente rassurée et confiante. Avant de commencer le massage, prenez donc quelques minutes pour vous relaxer tous deux et parler avec la personne.
Il est important de consacrer quelques minutes au préalable pour parler et mettre la personne à l’aise. Aussi, il faut convenir de la façon dont la personne pourra exprimer son accord ou son désaccord. Comment va-t-elle faire savoir que les gestes du masseur lui font du bien, lui font mal, sont trop légers, trop forts ? Elle peut le dire par des mots, un geste de la main, un grognement.
De même, le masseur/la masseuse devra toujours rester vigilant lors du massage et être attentif à l’expression du visage de la personne massée, ce qui lui permettra de s’apercevoir si la personne aime et se sent à l’aise ou pas. En effet, lorsqu’on se fait masser, on n’ose pas toujours exprimer qu’on n’est pas à l’aise, que ça nous fait mal, qu’on aimerait des pressions moins fortes ou que le massage dure plus longtemps sur telle ou telle partie du corps qui nous fait du bien.
8ème Règle
Des émotions peuvent surgir lorsqu’on se fait masser. Cela n’est pas grave, c’est même normal et montre que le massage agit positivement sur la personne. Beaucoup de gens n’ont pas l’habitude de recevoir autant d’attention et de tendresse, autant d’amour, et cela peut les perturber. Des larmes, des sanglots, mais aussi des rires ou des sourires peuvent apparaître. Le masseur/la masseuse doit rassurer la personne, l’encourager à laisser venir et exprimer ses émotions, non pas au moyen de mots mais par le corps. Des caresses douces et fraternelles sur le visage peuvent aider la personne.
9ème Règle
La durée d’un massage peut être variable, chaque massage et chaque masseur étant différents. Un massage complet dure environ de une heure à une heure et demie, ainsi qu’un temps de relaxation pour permettre à la personne massée de « revenir »; récupérer et globaliser, intégrer l’expérience qu’elle vient de vivre.
Un massage complet comprend :
- le massage de la face postérieure : jambes, dos et fessiers, bras
- le massage de la face antérieure : jambes et pieds, épaules et clavicules, poitrine, ventre, bras
- le massage de la tête, du cou et du visage.
Il est toujours préférable pour une personne de recevoir un massage complet, elle en sera d’autant plus réunifiée, elle se sentira complète et remise en forme physiquement et psychologiquement. Si le temps vous manque, faites moins de mouvements différents, massez d’une façon moins détaillée, moins précise. Massez la zone demandée en détail, puis faites plus de mouvements globaux et des effleurages sur l’ensemble de tout le corps, en face dorsale et en face ventrale. Il sera préférable de masser entièrement  en une demi-heure, même si l’on se limite à des effleurages, plutôt que de masser le dos pendant une demi-heure sans rien faire d’autre.
Un massage d une demi heure dure 40/45minutes en comptant la prise de contact et le retour a l’éveil et le vestimentaire déshabillage habillage.
Pour le coût :
45 minutes : 35 euros
1heures 15 : 60 euros
1heures 45 : 80 euros
2heures 15 : 100 e
urosDétente

Risques et Dangers de la ch... |
La question de l'eutha... |
Yoga, selon l'enseigne... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TPE : l'effet placebo
| Etudepleineconscience
| Une vie plus saine